Texte Odoo et bloc d'image


Conseils de Gestion ParoissiaUX (CGP)

Conformément au droit canonique (can. 537 CIC), le Fonds dispose d’autant de CGP que le nombre de Paroisses érigées canoniquement dans l’Archidiocèse de Luxembourg. A ce jour, il y a 33 paroisses et donc 33 CGP. Les CGP gèrent de manière décentralisée les affaires locales au niveau de la paroisse. Une ou plusieurs communes civiles sont couvertes au niveau de chacune des paroisses et chaque fabrique d’église communale (FE) représente une seule commune civile. Il en résulte qu’un CGP représente les intérêts d’une ou de plusieurs FE et est composé par des membres issus de ces FE.

Pour contribuer à la bonne marche de la communauté chrétienne locale, le CGP a pour rôle d’assister et de conseiller le curé/curé-modérateur dans la gestion des affaires économiques, dans le respect des dispositions canoniques qui régissent les biens temporels de l’Eglise. Les CGP disposent des pouvoirs qui leur sont délégués par le Conseil d’Administration sur base des délégations de compétences que ce dernier met en place conformément à la loi, aux principes généraux et au règlement interne.

 Chaque CGP se compose de minimum 7 membres répartis dans les 3 catégories suivantes :

 

Les représentants des FE

Chaque FE a le droit d’être représentée par au moins un  membre dans le CGP.

 

Les membres cooptés

Le cas échéant, le CGP devra choisir un, deux ou trois membres qui seront cooptés de manière consensuelle parmi les paroissiens. 

 

Les membres de droit

Le curé/curé-modérateur et le président du Conseil Pastoral de la Paroisse (CPP) sont des membres de droit du CGP.